•  

      

     

     

    COMBLE RITUELS SYMBOLES LEGENDES 

      

     

     

    Combles, légendes, symboles    Combles, légendes, symboles

    Combles, légendes, symboles     Combles, légendes, symboles

    Combles, légendes, symboles

  •   

    Symboles, Légendes..

     --_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

    Symboles, Légendes, Combles..

    La légende du Cygne.

    Blanche, la fille de l’un des Seigneurs du Boisberranger était éperdument amoureux du fils de l’un des Seigneurs d’une contrée voisine. Tous deux, depuis toujours, s’aimaient par-dessus tout, mais la vie n’avait de cesse de les séparer. Aussi, quand le jeune amoureux dû prendre les armes pour partir libérer la Terre-Sainte du joug des impies, la distance se fut pesante. Ils se fiancèrent et se promirent mariage dès son retour. Mais hélas le jeune amoureux perdit la vie, laissant sa promise dans un désarroi sans nom. Blanche, dont l’amour n’avait fait que croître au cours des longues années d’attente, ne put surmonter son chagrin et, dans son accès de désespoir, elle se jeta à l’eau pour rejoindre le seul homme qu’elle ait aimé.La légende raconte qu’elle fut transformée en un cygne blanc qui, aujourd’hui encore, vogue au clair de lune sur l’étang. Et que, ni vivante ni morte, la douce prend sous sa protection tous les amoureux qui, sur les rives, se promènent main dans la main, leur garantissant une union fidèle et sans séparation.

    Symboles, Légendes, Combles..

    Symboles, Légendes, Combles..


    Selon la légende, les chats ont 9 vies,Mais en connaissez-vous l'origine ?

    Il faut remonter à l'Egypte antique, il y a près de 4 000 ans pour la comprendre. Les Égyptiens furent parmi les premiers à domestiquer le chat qu'ils portaient au rang de divinités, une divinité à double visage : Bastet, la chatte, était la protectrice des foyers et elle se transformait en la redoutable Sekmet, la lionne,  quand un danger se présentait. Sa fureur et sa vengeance étaient craintes par l'ensemble du peuple. Les chats revêtirent donc une place importante dans la culture égyptienne, à tel point qu'à leurs morts, ils étaient momifiés et bénéficiaient des mêmes rites funéraires que les humains.Les 9 vies dont on les a attribuées ne tiennent pas au hasard : 9 étant le triple de trois, il représente donc la triple trinité primordiale, un chiffre 
    Qui gardera tout son symbolisme dans la plupart des autres cultures durant les siècles qui suivirent, jusqu'à nos jours encore. 

    Symboles, Légendes, Combles..

    LA LICORNE 

       

    Symboles, légendes.. 

    Connaissez-vous cette légende ?

                    Où aimeriez-vous l'apprendre ?

                                   Comment sont nées les licornes ?

                                                                 Ont-elles vraiment cette forme ?  

    Deux chevaux s'aimant tendrement galopaient vers l'horizon gaiement
    Cherchant un coin charmant pour abriter leurs amours ardents.

    Dieu dans son céleste firmament vit ces glorieux chevaux blancs
    Décida de récompenser cet amour en leur donnant de beaux atours.

    Pour l'aider, il appela la fée Morgane lui demandant ainsi qu'à Diane
    Un parement les distinguant des autres chevaux blancs.

    Sur leur front, une corne d'ensorcellement  Licorne sera leur nom maintenant.
    Seule la beauté et la pureté pourrait les approcher, les toucher.

    En voyant ces bêtes, des insensés voulurent les dompter ou les tuer
    Vite, le Créateur Divin intervient et en fait de petits êtres lilliputiens.

    Avec vos cœurs d'enfants pleins de fraîcheur regardez derrière les petites fleurs
    Voyez les licornes montées par les fées  joyeusement, toutes leurs ailes déployées. 

     

    Symboles, Légendes, Combles..

     

    Symboles, Légendes, Combles..

    SAINTE LUCIE. 

    L' œil de Sainte-Lucie et sa légende

    C'est au IV  siècle que naquit la légende de Sainte-Lucie : une jeune fille de la noblesse Syracuse qui obtint la guérison miraculeuse de sa mère atteinte d'une maladie incurable à force de prières répétées à la Vierge Marie.

    En Corse " l' œil de Sainte-Lucie" est considéré comme une porte-bonheur.

    Il est à noter que l'on retrouve des variantes de ce symbolisme, dans tout le bassin méditerranéen, et au-delà ( notamment en Indonésie )Il s'agit de l'opercule d'un coquillage que l'on peut ramasser sur certaines plages après une grosse tempête. La taille des opercules peut varier de 2 mm à 3 cm. L'opercule du coquillage nommé, le " Turbo Rugueux " que l'on trouve sur les rivages méditerranéens symbolise les yeux de Sainte-Lucie. En porter un, éloigne, dit-on, le mauvais œil et favorise la chance. Tout entière tournée vers la prière, elle réalisa bon nombre de miracles. En réponse à cette dévotion, la Sainte Vierge, lui rendit la vue et lui donna des yeux plus beaux et plus lumineux.Vouant un culte et une dévotion sans limites à cette dernière, elle s'arracha les yeux et les jeta à la mer pour ne pas être détournée de sa foi et éloigner ses prétendants.   

     Symboles, Légendes.. 

     La légende des capteurs de rêves

    Selon la légende, une femme araignée appelée Asibikaashi prenait soin des gens de la terre.Cette femme araignée veillait sur toutes les créatures du monde, en se penchant sur les berceaux et les lits des enfants, pendant qu’elle tissait une toile fine, délicate et résistante, capable d’attraper le mal entre ses fils, et de faire disparaître les mauvaises pensées jusqu’à l’aube. Lorsque son peuple a été dispersé dans toute l’Amérique du Nord, cette femme a commencé à ne plus pouvoir s’occuper de tous les enfants.

     Les mères et les grands-mères ont alors eu l’idée de commencer à tisser des toiles aux propriétés magiques, capables d’attraper les mauvais souvenirs et les cauchemars, protégeant ainsi leurs enfants. (traditionnellement, les Ojibwa construisaient des capteurs de rêves à l’aide de brins de saule pour réaliser un anneau de 9 centimètres de diamètre, dans lequel ils tissaient une toile similaire à celles des araignées, faite de fibres d’orties teintes en rouge.)

     Ils permettent d’éloigner les mauvais rêves, les mauvaises énergies et les mauvaises vibrations. Ils nous permettent également d’entrer en contact avec la culture indienne. Cette culture nous a légué des savoirs et des traditions millénaires. Nous devons lutter pour les maintenir en vie, et pour nous rapprocher d’elles au maximum, car elles nous ont permis d’acquérir des pans entiers de notre savoir.

    Symboles, Légendes, Combles..

    Symboles, Légendes, Combles.. 

    Symboles, Légendes.. 

    SYMBOLE DE L’ARRAIGNE

    Globalement, l'araignée, même si elle répugne à certaines ménagères,

    À bonne réputation, d'autant que la légende lui attribue un grand rôle Dans l'histoire sainte. Parce qu'une araignée avait tissé sa toile à l'entrée de la grotte où s'étaient réfugiés, pendant la fuite en Égypte, la Vierge et son enfant, Leurs poursuivants, croyant l'endroit inhabité, passèrent leur chemin.  On notera que d'autres de ses congénères recoururent au même moyen Pour sauver, dit-on, le roi David et Mahomet. selon un récit du Calvados, une araignée tissa sa toile sur les plaies de Jésus, pour empêcher les mouches d'approcher. Depuis, elle porte une croix blanche sur le dos  c'est l'araignée porte-croix Aranea diadema ) , dont les petites pierres qu'elle a dans le corps étaient portées autour du cou pour se protéger de la peste.

     Symbole de l'âme

    Chez les peuples altaïques d'Asie centrale et de Sibérie, notamment, l'araignée représente l'âme libérée du corps. 

    Chez les Muisca de Colombie, 

    Si elle n'est pas l'âme, c'est elle cependant qui, sur un bateau en toile d'araignée, transporte à travers le fleuve les âmes des morts qui s'en vont aux Enfers.

    Chez les Aztèques, 

    Elle devient même le symbole du dieu des Enfers.

    Chez les Montagnards du Sud Viêtnam, 

    L'araignée est une forme de l'âme, échappé du corps pendant le sommeil  tuer l'araignée, c'est risquer de provoquer la mort du corps endormi.  symbole de création.

    Chez des peuples d'Afrique occidentale,

    Anansé, l'araignée, a préparé la matière des premiers hommes, Créé, le soleil, la lune, les étoiles. Ensuite, le dieu du ciel, Nyamé, a insufflé la vie en l'homme. L'araignée continue de remplir une fonction d'intercesseur entre la divinité et l'homme ; comme un héros civilisateur, elle apporte les céréales et la boue.

    Des mythes de Micronésie  

    (îles Gilbert) Présentent Nareau, le Seigneur araignée, comme le premier de tous les êtres, comme un dieu créateur.

    Les Achantis

    Ont fait de l'araignée un dieu primordial : l'homme a été créé par une grande araignée. Une légende malienne l'a décrit comme le conseiller du dieu suprême, un héros créateur, qui, se déguisant en oiseau, s'envole et crée à l'insu De son maître, le soleil, la lune et les étoiles... Puis règle le jour et la nuit, et suscite la rosée. 

    Dans la mythologie grecque,

    Arachné voulut se mesurer dans l'art du tissage à Athéna, Déesse de la Raison supérieure et maîtresse du tissage. Toutes deux s'installèrent face à face, devant leur métier et le concours commença.  Athéna broda les douze divinités de l'Olympe dans leur majesté et, Aux quatre coins de l'ouvrage, évoquèrent les châtiments encourus par les mortels qui osent les défier. 
    Ne tenant nul compte de cet avertissement, Arachné représenta, elle, les amours des dieux pour des mortelles. Outragée, Athéna frappa la jeune femme de sa navette.  Désespérée, Arachné a voulu se pendre, mais Athéna l'en empêcha et la métamorphosa en araignée qui ne cessera dès lors de se balancer au bout de son fil.

    Symboles, Légendes, Combles..

    Symboles, Légendes, Combles..

    SYMBOLES DES MOIS DE L’ANNEE

     Mon Méli-Mélo  JANVIER : 

    Ce premier mois de l'année est consacré à Janus, le dieu ambivalent à deux visages adossés, Un des plus anciens dieux de Rome. C'est le mois qui ouvre l'année par des souhaits et des vœux pour que tout aille bien pendant quatre-saisons. En janvier, on fait le point sur l'hiver et on garde des provisions, car les mauvais jours sont loin d'être finis : Il vaut mieux d'ailleurs, car un mois de janvier trop doux est de funeste présage pour les mois à venir :  "Verdure en janvier, été fera pitié".

    Mon Méli-MéloFEVRIER : 

    Il est placé sous la protection de la déesse Junon. À Rome, on se rendait en procession jusqu'à ses autels, on l'invoquait pour qu'elle protège ses fidèles des maux dûs aux rigueurs de l'hiver. C'est un mois au climat capricieux, dont il faut se méfier. Il est préférable qu'il ne soit pas clément : "il vaut mieux voir un chien enragé qu'un homme déshabillé en février". Une année bissextile porte malheur, mais les pièces de monnaie frappées cette année-là portent bonheur.

    Mon Méli-MéloMARS : 

    Mois dédié au dieu mars, mais aussi à Minerve. On trouve de grands guerriers, des sportifs et des médecins dans les natifs de ce mois. En mars, le pivert commence à se faire entendre et il annonce la pluie et les giboulées. En Alsace, les nuits du 20 et du 24 mars sont très néfastes pour les naissances, on appelle les "nuits noires"  Les esprits des ténèbres hivernales se livrent une dernière bataille avant de s'évanouir. Le 10 mars, il est recommandé au paysan de cracher sur chaque arbre fruitier pour qu'il porte beaucoup de fruits en été.

    Mon Méli-MéloAVRIL : 

    Encore un mois où l'on n'est pas sûr du temps, où l'on craint le retour du froid :
    "S'il n'y avait sur terre ni seigneur, ni mois d'avril, il n'y aurait jamais ni famine ni guerre". En 1954, le début de l'année fut fixé, comme dans des temps plus anciens, au 25 mars. Tout le monde célébrait cette fête avec des visites et des cadeaux, mais le 25 mars Tombait maintenant pendant la semaine Sainte. L'Église exigea de reporter ce " jour de l'an " au 1 er avril. Quand, bien plus tard, le premier jour de l'année fut à nouveau remis au 1 er janvier,  les familles se rendirent chaque année les unes chez les autres avec leurs cadeaux, En guise de plaisanterie, chaque 1 er avril, comme si rien n'avait changé. De là, cette tradition des farces le premier jour d'avril.

    Mon Méli-MéloMAI :

    À Rome, on célébrait les Floralies, fêtes très gaies consacrées à Vénus et à Flore, qui se terminaient à la mi-mai. C'est le mois "de Marie", de la virginité, de la jeune fille, des fiancés. On ne doit pas se marier en mai, l'union serait malheureuse et stérile. Dans la nuit du 1 er mai, les garçons des villages accrochent un  "mai" (branche feuillue) devant la porte des filles à marier. Plus la fille est âgée, plus la branche est haute. On dit que les chats nés en mai ne prennent pas de souris et que le natif de ce mois est souvent un enfant fragile.

    Mon Méli-MéloJUIN :

    Pendant ce mois, dans l'Antiquité, on honorait la déesse Vesta, chargé de procurer aux hommes le pain et le feu. C'est le mois où s'installe l'été, où l'on commence à récolter les fruits du printemps. Le 24 juin, c'est la nuit de la Saint-Jean, une nuit quasi-magique, proche du solstice d'été, la plus longue de l'année. Elle marque l'apogée de la course du soleil, qui est au zénith, au plus haut point du ciel. La coutume des Feux de la Saint-Jean, il s'agit de Saint Jean-Baptiste) est toujours vivace. Les amoureux doivent sauter neuf fois au-dessus d'un feu pour être mariés dans l'année. On garde précieusement les tisons de la Saint-Jean, qui protègent contre les orages. Le chêne fleurit, dit-on, cette nuit-là et cette fleur que personne n'a jamais vu, se fane avant l'aube. La jeune fille qui veut voir  en rêve son futur époux doit tendre un drap blanc sous le chêne, ramasser la poussière des fleurs et la répandre sous son oreiller. Le 24 juin, on ne va pas à la cave pour manipuler son vin. Si l'on désire une récolte abondante, il faut dormir sur son fumier pendant toute la nuit.

    Mon Méli-MéloJUILLET :

    Tout le mois est consacré aux travaux des champs. Juillet est le symbole de l'été, c'est un mois très bénéfique : "beau juillet, amour parfait". C'est, dans de nombreuses régions, l'époque des récoltes.  Mais comme la chaleur est souvent synonyme de sécheresse, on accueille toujours la pluie avec bonheur : " Juillet sans orage, famine au village.

    Mon Méli-MéloAOÛT :

    En Alsace, on célèbre le 1er août la chute de Lucifer. C'est encore un mois de gros travaux champêtres, souvent plus durs qu'en juillet, parce que la chaleur est plus lourde. Il faut disputer la récolte aux orages, se hâter de finir les moissons. Le premier jour d'août, on ne doit pas faire de saignée à un malade, il en mourrait rapidement.

    Mon Méli-MéloSEPTEMBRE :

    Septembre et octobre, c'est la période des vendanges. À Rome, on célébrait Bacchus et Diane, vénérée des chasseurs. Les jeunes filles romaines tressaient pour elle des guirlandes décorées de fleurs. On invoquait aussi les nymphes des fleuves, auxquelles on demandait de ne pas laisser déborder les cours d'eau.

    Mon Méli-MéloOCTOBRE : 
    Septembre comme octobre, on se prépare pour affronter l'hiver, on observe les animaux dont le comportement donne des indications sur sa longueur et sa rigueur : Il sera très rude si la fourrure du chat est épaisse, si les fourmis enterrent profondément leurs nids, si le hérisson oriente son terrier vers le Sud.

    Mon Méli-MéloNOVEMBRE :

    L'hiver arrive, la terre devient comme morte. La grande fête du mois est la Toussaint, le 1 er novembre, qui a comme prolongement la fête des morts, le 2 novembre. Pendant la nuit de la Toussaint, les âmes des morts flottent en liberté. Si on a le courage de sortir, on peut même les entendre parler entre elles. Dans certaines provinces de France, on dîne en famille le soir de la Toussaint. Le repas est composé de neuf plats. On ne doit parler que des morts de la famille au cours du dîner.  On laisse ensuite sur la table les restes du repas pour les âmes mortes. Le 25 novembre, les jeunes filles de 25 ans coiffent sainte Catherine, et prient la sainte de leur donner un mari.

    Mon Méli-MéloDECEMBRE :

    Le mois presque tout entier est tourné vers la préparation de Noël, la fête la plus attendue de l'année. Le sapin (dont tous les ornements sont des talismans contre le mauvais sort) et la crèche en sont les symboles. Celui qui naît la nuit de Noël sera comblé par la vie.  Si on dort, la nuit du 25 décembre, la tête appuyée au sapin, on verra tous ses rêves se réaliser. Les femmes enceintes se doivent d'assister à la messe de minuit, leur bébé sera plus beau et plus fort. On doit cueillir le houx deux jours avant Noël, après on risque qu'un ennemi attire le mauvais sort sur toute la maison. 

    Symboles, Légendes, Combles..

    Symboles, Légendes, Combles..

    SYMBOLES DES JOURS DE LA SEMAINE :  

    DIMANCHE :

     Ce jour faste entre tous est placé sous la protection du soleil, symbole de vie, de force, de lumière. Il est excellent de naître un dimanche, car on est souvent promis à un destin hors du commun. On triomphera aisément des forces du mal et le travail sera toujours fructueux. Dieu créa le monde en six jours et se reposa le septième. L'homme est tenu d'imiter son créateur dans son repos dominical.Il est toutefois recommandé d'entreprendre ce jour-là un traitement médical.Cela porte malheur de changer ses draps de lit un dimanche. 

    SAMEDI :

    Il est placé sous le signe de Saturne. C'est le jour choisi par dieu pour la création de l'homme. Il ne faut pas changer d'emploi un samedi, cela porte malheur.On peut en revancher, tenter l'aventure, partir en voyage et... Se marier.Le samedi est le jour par excellence des mariages, c'est celui qui offre le plus de garanties de bonheur. On dit que le samedi est le jour où la Sainte Vierge fait sécher sa lessive, parce que le soleil se montre toujours un peu. Comme l'affirme le dicton : " il n'est pas de samedi pendant l'année que le soleil montre son nez".    

    VENDREDI :

    Comme il est placé sous le signe de Vénus et qu'on prétend que c'est un vendredi qu'Eve fit croquer la pomme à Adam, ce n'est pas un jour bénéfique. La nuit du vendredi au samedi est celle du sabbat, pour lequel se et aux Etats-Unis. Dans de nombreux dictons, on observe une corrélation précise entre le vendredi, jour de pénitence et le dimanche, jour de joie : " tel qui rit vendredi, dimanche pleurera".  Ou bien encore : "laid vendredi, beau dimanche. Beau vendredi, laid dimanche".   

    JEUDI :

    C'est un jour faste, placé sous la protection du premier des dieux, Jupiter lui-même. On peut se marier sans crainte ce jour-là, c'est même le jour le plus indiqué, en Orient, pour faire franchir à la mariée le seuil de la maison. Le jeudi, on ne doit pas, selon certaines traditions, porter de rubis, s'exercer aux travaux manuels. Encore moins travailler ou manger du coq.

     MERCREDI :

    Il est placé sous la protection de Mercure, le dieu du commerce dont les sandales ailées symbolisent l'aptitude aux déplacements rapides. Le mercredi favorise donc les entreprises commerciales, les voyages, les départs pour l'aventure. Ce jour-là, on ne porte pas de gants et on ne se marie pas. La nouvelle lune qui tombe un mercredi est de très mauvais augure. Selon le dicton, "lune du mercredi, femme grognon, vent du crépuscule, une fois en cent ans, c'est trop d'une".

    MARDI :

    C'est le jour de mars, le dieu de la guerre, des combats, des affrontements. Le mardi est donc propice aux batailles et aux tractations commerciales. Cela porte malheur d'arborer une fleur à sa boutonnière un mardi. Les mariés du mardi seront heureux en ménage.  

    LUNDI :

    Premier jour de la semaine, placé sous le signe de la lune. Ce n'est pas un jour très bénéfique et les mariages célébrés le lundi soumettent les époux à l'influence de la lune, qui les rend lunatiques. Il ne faut jamais porter d'émeraude le lundi, sous peine de voir sa semaine gâchée. Trois lundis sont spécialement néfastes dans l'année : le premier lundi d'avril, jour de la naissance de Caïn, le deuxième lundi d'août,  Jour de la destruction de Sodome et Gomorrhe et le dernier lundi de décembre, jour de la naissance de Judas.  

    Symboles, Légendes, Combles..

    Symboles, Légendes..

    -_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

     

           Coutumes D'Inde Et Significations  

     A Savoir ! 

    *Contre le mauvais oeil : les mères indiennes peignent une tache noire sur le visage de leur bébé pour les protéger des envieux et du mauvais œil.

    *Protection divine : le point rouge que portent les femmes sur le front indique qu'elles sont mariées et protègent leur couple.

    *La fortune du commerçant : les marchands font leur possible pour tout vendre au premier client de la journée. Si celui-ci n'achète pas, ils ne feront pas de bonnes affaires ce jour-là. Pour la même raison, ils ne paient jamais leurs dettes avant de savoir si la journée s'annonce bien.

    *Un bon moyen d'épargner : pour leur part, les clients essaient de dépenser le moins possible le premier jour du mois. Sinon, cela signifie qu'ils feront de grosses dépenses au cours des 30 jours restants.

    *Cadeaux d'argent : lorsque vous ressentez des picotements dans la main droite, cela signifie que vous allez bientôt recevoir un cadeau ou de l'argent.

    *La chance professionnelle : pour réussir professionnellement, il faut jeûner le lundi. Ainsi, la protection des dieux est assurée. De même, manger un peu de yaourt avant de sortir de chez soi garantit aux étudiants la réussite à leurs examens.

    * Chasser le malheur : pour un commerçant, laisser tomber ses clés est un signe de malheur. Aussi, pour conjurer le sort, il les ramasse et les porte jusqu'à ses yeux comme pour les embrasser. Un étudiant fait la même chose avec ses livres pour éloigner l'éventualité d'un échec.

    * Quelqu'un pense à vous : si une personne éternue près de vous, cela veut dire que quelqu'un qui est loin pense à vous. Pour savoir de qui il s'agit, demandez un chiffre à celui qui éternue ; la lettre de l'alphabet qui correspond à ce chiffre est l'initiale du nom de celui qui pense à vous.

    *En sortant de chez soi : si vous éternuez au moment de quitter votre maison, vous allez devoir affronter une journée difficile. Pour éviter le pire, il faut alors enlever ses chaussures et les remettre.

    *Bons présages : si, en sortant de chez vous, vous voyez une femme occupée à balayer, la chance devrait vous sourire.

    *Mauvais augure : si l'on vous appelle alors que vous vous apprêtiez à sortir, vous ne ferez rien de ce que vous aviez prévu.

    *Des visites : si une femme en train de pétrir son pain laisse tomber un morceau de pâte, c'est le signe qu'elle aura des visites. Un corbeau qui chante sur une terrasse la même signification.

    *Attirer le bonheur : pour que vos vœux les plus chers se réalisent, vous devez jeter des pièces de monnaie dans une rivière, une fontaine ou un puits. L'Occident à hérité de cette coutume. 

    *Comment faire bon voyage : vous ne devez pas partir en voyage n'importe quel jour de la semaine. Tout dépend du point cardinal vers lequel vous vous dirigez.

    Les lundis et samedis, il faut éviter d'aller vers l'Est,

    Les mardis et mercredis au Nord,

    Les jeudis au Sud

    Les vendredis et les dimanches à l'Ouest.

    Il est très mauvais de revenir le neuvième jour du voyage. 

     

    Symboles, Légendes, Combles.. 

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique