• QUI SUIS JE ?

     

     

    Méli-Mélo

     QUI SUIS -JE  ?  

    QUI SUIS -JE  ?

      Les Parties Du Visage Détaillés 


    Je vous présente à présent un certain nombre d’idées directrices.

    Il vous faut les avoir présent à l’esprit comme point de départ

    Pour apprendre à juger ceux qui vous entourent. 

     

     QUI SUIS -JE  ? 

     

    Qui Suis-Je ?

    Qui Suis-Je ?

    Qui Suis-Je ?

    Qui Suis-Je ?

    Qui Suis-Je ?

       Qui Suis-Je ?   

           

    QUI SUIS -JE  ? 

      

     

      

     

  •  

     

    44.png

     

    Il y a des hommes qui se sentent très à l’aise derrière leur volant.  Ceux qui passent

    Une grande partie de leur vie dans la voiture ne sont plus capables de séparer

    Entièrement leur personnalité de leur véhicule qui devient, au contraire, partie

    Intégrante de leur personne et de leur vie.   

    Qui Es-Tu ?.

    NOUS ALLONS ANALYSER LE SENS DE CERTAINS GESTES QUE L’HOMME

    MONTRE AU VOLANT  

     L’homme, avec ses névroses, ses complexes, sa manie de la persécution.

     La maîtrise de la vitesse fait oublier refoulements et complexes. 

    Oublier seulement, car en ce qui concerne les complexes, on ne s’en débarrasse jamais. 

    Ces gestes, nous les avons observés, ils nous rappelleront certaines personnes et,

    Qui sait, pourquoi pas ? Nous-même.   

    Qui Es-Tu ?.

    17172252ZaMN3EYK.jpg

    Qui Es-Tu ?.

    17172611r9dtfhFK.jpg

    Qui Es-Tu ?.

     

         La position des mains sur le volant. 

    Fig. 154 

    Les mains sur le demi-cercle supérieur au volant. Cette attitude annonce imagination,

    Goûts intellectuels, sérénité, vitalité et tendance aux contacts avec autrui. 

    Fig. 155 

    Sur le demi-cercle inférieur : caractère mou, peu disposé à la lutte. 

    Personne qui se laisse dépasser dans la vie aussi facilement que sur la route. 

    Fig. 156 

    Les mains cramponnées à la partie inférieure du volant. Le conducteur se prend

    Très au sérieux. Il est décidé à doubler tout le monde, à ne se laisser dépasser

    Par personne. C’est un brutal. À manier avec prudence.

    Fig. 157 

    Les mains très rapprochées sur la partie inférieure du volant : caractère peu vantard.

     Gourmet, mélomane, épris de poésie. Être doublé lui est indifférent.

     Il n’est dangereux ni sur la route ni dans la vie.

    Fig. 158

    Les mains cramponnées à la partie supérieure du volant, le buste fortement incliné

     Vers l’avant, le nez presque contre le pare-brise. 

    Ce n’est pas un myope comme on pourrait le croire, mais simplement un conducteur

    Débutant ou quelqu’un qui redoute toute sa vie d’avoir un accident, d’où cette attitude

    Crispée qui annonce, dans la vie, un perpétuel anxieux.

    Fig. 159

    Les bras presque allongés, le dos bien appuyé contre le siège. 

    Seule position possible pour un homme corpulent. 

    Calme, ne se faisant pas trop de soucis, ne réfléchissant pas énormément,

    Ce conducteur risque de causer plus d’accidents que beaucoup d’autres. 

    Comme, dans la vie, pas mal de drames, toujours par manque de réflexion.

    Fig. 160 

    Le bras posé sur le rebord de la portière. 

    Il ne conduit que de la main droite.  C’est le vantard type,

    « Un homme au volant est un paon qui tient sa roue dans la main ».

     Mais, ce qui est plus grave, c’est que ce vantard est un véritable danger public. 

    DANGEREUX POUR LUI-MÊME ET POUR LES AUTRES.

    Qui Es-Tu ?. 

     Voici encore quelques observations, points de repère éventuels

     Dans notre Exploration du caractère : 


    *  L’automobiliste conduit toujours avec des gants. 

    C’est qu’il a des complexes d’infériorité et veut les cacher. 

    *  il parle avec ses mains en essayant d’influencer constamment son passager 

    Incommensurable nervosité. 

    À ce sujet, une question se pose : peut-on vraiment faire deux choses à la fois

    Discuter et conduire ? 

    Il fait partie des gens qui veulent toujours « faire du foin . L’injure à la bouche,

    Il vocifère à tout propos, se comporte comme les premiers

    Comme, c’est un signe évidemment d’un sérieux refoulement

    Que le malheureux ne sait pas maîtriser.

     Extrait Du Livre

      ( Connais- Toi Toi-Même Pour Connaître Les Autres De Hans Kurt )  

    Qui Es-Tu ?. 

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique